Un endroit, un moment, une lumière …

Je quitte Elvas dans une petite brume matinale, en sachant que cette journée ne sera pas la plus folle du périple. Mais cette lumière dans la brume donne au paysage un aspect intrigant, et ses prairies parsemées de chênes lièges sont toujours captivantes. Premier arrêt à Monforte … je flâne une bonne demi-heure … rien de passionnant ! Je continue vers Alter Do Chao et dès l’entrée du village, le château fait impression !

château de alter do chao

Mais, après sa visite qui ne vaut que par les points de vue du haut des tours, je me rends vite compte que ce village endormi (mais il n’y a pas un chat dans les rues !) ne va pas m’occuper toute la matinée. Je trouve donc une épicerie pour acheter gâteaux secs et bouteille d’eau et décide d’aller faire la petite balade de la Serra Sao Mamede. Sur la route, je craque encore pour ces paysages captivants.

Au bord de la route …

La balade consiste à monter au point culminant de cette Serra pour y trouver un point de vue magnifique. 2 heures tranquilles sous une température idéale et un ciel d’un bleu profond !

Donc, une journée dite « faible » sans être déplaisante. Une demi-heure pour me rendre à ma destination du jour ; Marvao (prononcez Marvon). D’abord, la petite frayeur habituelle pour pénétrer dans un village médiéval en voiture … et la porte, déjà, impressionne ! Je trouve de suite mon hôtel, me gare devant et pars visiter les lieux car la lumière est belle et la situation de ce piton rocheux est prometteuse. Et c’est encore mieux qu’espéré. Je l’ai déjà écrit au Maroc, en Colombie : cette sensation unique d’être au bon endroit au bon moment.

Un endroit, un moment, une lumière …

J’emprunte des ruelles et des escaliers pour me rendre au château. Juste avant le château je visite un mini musée installé dans une petite église où il y a un très vieux retable de toute beauté !

Intérieur du musée. Un joli très vieux retable et des azulejos du 18ème

Concernant le château, l’histoire est toujours la même ; fondation romaine, place forte maure, édification des remparts supplémentaires par Alphonse et son fils Denis 1er … vous connaissez la chanson !

Mais quel site ! C’est époustouflant. Les ruines sont superbes, la restauration sobre, tout est réuni pour un grand moment. Je ne sais plus où donner de l’objectif ! Mais à part le château, c’est tout le village qui est d’une esthétique redoutable ! Je ne vais pas vous en faire des tonnes, mais qu’est-ce que ce fût rude de ne pas garder les 80 photos ! Le choix drastique a été fait, rassurez-vous !

L’église … le chateau

Du coup, à peine à la bourre pour mes heures de numériques !

 

Les photos du jour

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.