Arrière pays de l’Algarve

(Rappel : les abonnés qui me lisent sur leur boite mail, ne bénéficient pas de toutes le fonctions du site …)

 

Je savais la journée « chargée », j’étais donc sur la route dès 8h40.

Pour m’écarter des zones touristiques trop fréquentées et trop urbanisées. Direction nord-est pour me rendre dans un petit village recommandé par « gotoportugal ». La route pour s’y rendre m’aurait rendu malade si ce n’était pas moi qui conduisais ! Donc, Alte est un village sympa, rien de plus.

Dans l’arrière pays de l’Algarve à Alte

A 9 kilomètres de là, il y a une belle balade à effectuer au « Rocha Da Pena ». Juste sur le parking du départ, deux françaises qui viennent d’en terminer m’en disent le plus grand bien ; 10h30, c’est parti ! Une belle balade en effet sur un promontoire qui domine tous les environs. Il y a même une vue jusqu’à l’océan.

Balade au Rocha da Pena

Coté végétation, c’est presque la même que dans les calanques de Cassis. Beaucoup de « terra rossa », cette argile rouge de décalcification si caractéristique. Au sommet, des vestiges de remparts datant de l’âge de fer. A 12h30, je reprends la voiture pour visiter Loulé, le chef-lieu de cette région. D’abord je me restaure un peu, parce que j’en ai marre de sauter mon repas de midi ! Sinon, Loulé, c’est mignon comme tout ! Le château ne se visite pas, par contre au début du 20ème, ont été construites des halles en style « art nouveau » qui valent le détour.

Bel exemple d’architecture « art nouveau » de 1908 ; le marché municipal.

Vu aussi une petite chapelle du 17ème, très jolie !

Les azulejos sont eux, du 19ème !

C’est a ce moment que j’ai décidé de ne pas visiter Tavira aujourd’hui. C’est parait-il très joli et je n’ai pas envie de le visiter au pas de course ! Il faudra que je revienne un peu sur « mes pas » depuis Monte Gordo où mon hôtel m’attend. Mais je prends le temps d’aller voir le littoral lagunaire au sud de Porto. Et ce fût encore insupportable ! Le littoral totalement envahi de résidences sur la plage, les parkings bondés … que je n’ai pas pu descendre de voiture ! Heureusement que j’ai du temps à perdre ! Voilà, 40 minutes plus tard je prenais possession de ma chambre d’hôtel sans âme … mais pas chère ! A quelques encablures de l’Espagne.

Les photos du jour

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.