Journée tranquille

Donc, pour aujourd’hui, j’ai réduit le nombre d’étapes au minimum ! Première d’entre elles, Lamego ! Le château n’étant pas réputé (et pas toujours ouvert) je n’essaye même pas. Lamego est aussi connu pour un pèlerinage à l’église de Nossa Senhora dos Remédios. Elle est située tout en haut d’un escalier monumental de 600 marches qui part du centre-ville.

Les escaliers monumentaux qui montent à Igréja NS de Rémédios

Perso, je monte en voiture pour assister à un moment rare. Nous sommes dimanche et c’est l’heure de la messe. Les fidèles sont éparpillés sur le parvis, sur un marquage au sol précis (Covid !) et très recueillis en écoutant l’officiant par les haut-parleurs debout devant les portes de l’église … qui sont closes ! C’est surréaliste ! Je redescends visiter le musée qui recèle quelques pièces rares dont cinq toiles du grand peintre portugais du XVIe siècle, Vasco Fernandes (dit Grão Vasco). Splendides !

Musée de Lamego ; cinq toiles du grand peintre portugais du XVIe siècle, Vasco Fernandes (dit Grão Vasco)

Ainsi que des chapelles baroques déplacées pierres par pierres d’un couvent en démolition. La Sé cathédrale, juste à côté est couverte d’échafaudages et l’intérieur n’et pas visitables à cause des messes. Je dis bien LES messes car c’est « service continu » en ce dimanche matin ! Le cloître (gothique) adjacent n’est pas si mal. Je tente ma chance vers une autre petite église qui jouât un rôle important dans l’indépendance du Portugal. Cela ne la rend pas belle pour autant ! Et me voilà parti pour la vallée du Douro, toute proche. Classée au patrimoine mondial par l’Unesco, quand même ! Puisque j’ai du temps, je commence par monter au belvédère de St. Leonardo de Galafura. La petite route qui monte dans les vignes est superbe ! Le vignoble a pris toutes ces couleurs automnales et sous un soleil resplendissant, c’est magnifique. La vue du belvédère est étourdissante et donne envie d’être vite sur la route que certains qualifient de « plus belle du monde » qui longe le Douro. Je redescends au même endroit mais par une autre petite route … c’est pas pire ! Vraiment, ce vignoble est séduisant. Et j’emprunte cette fameuse route la long du Douro. Grosse, grosse déception ! C’est beaucoup moins joli que les petites routes qui mènent au belvédère !  Du coup, sans prendre de photo, j’arrive à Pinhao, terme de ma journée vers 13h30 ! Je me demande alors si je vais rester ici 1 ou 2 nuits. Pour me décider, je vais voir ma chambre réservée. Elle est située sur une route aux pavés défoncés sur une pente d’au moins 15% ! Encore une frayeur … pour réviser les performances et les dimensions de la voiture, c’est là qu’il faut venir ! Par contre la maison à une position dominante sur le méandre du Douro qui me bluffe dès mon entrée dans la maison !

Vue de ma chambre au-dessus de Pinhao

Je laisse mes bagages et il est à peine 15 heures. Debout sur les freins, je redescends à Pinhao et vais flâner sur les quais. En ce dimanche après-midi, l’ambiance est familiale et bon-enfant. Je pensais la faire demain, mais une vendeuse de billet de « croisière » sur le Douro me convainc d’acheter un billet pour 16h30. Il fait beau, il fait chaud, la lumière déclinante est magnifique … c’est parti !  Et je dois dire que cette heure de navigation est calme, reposante et ravissante.

En remontant le Douro

Je remonte à mon « nid d’aigle » pour avancer dans mon travail numérique avant de redescendre diner entre 19h20 et 21h00. Puisque je n’ai (encore !) pas déjeuné, je me paie THE restaurant de Pinhao ! Là, j’en reviens, la colère est à peine retombée. De la nourriture sans saveur, un vin de table au prix d’un grand bourgogne, un décor et un service aussi prétentieux qu’obséquieux ! Pour le double du prix de d’habitude … ça énerve !

Et voilà comment et pourquoi je diffuse à une heure aussi tardive !

Les photos du jour

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.