Trop de château tue le … plaisir !

D’abord, il faut que je vous raconte ma soirée d’hier ! Le restau de l’hôtel étant fermé, j’ai consulté les applis « qui vont bien » pour ne trouver que des établissements fermés ! Je suis donc entré dans le seul qui ait de la lumière ! Une cantine pour travailleurs ! Que des hommes seuls, chacun à sa table face à la TV ! Exactement comme une salle de classe ! Le service poussif, le poisson grillé pas top … Mon voisin, intrigué, m’a posé des tas de questions … en portugais. J’ai « fait fumer » le traducteur du smartphone ce qui nous a permis une partie de franche rigolade ! Une belle expérience …

Donc, ce matin, je suis parti pour Almeida. Direction la poste ; ici, c’est CTT. Pour acheter une nouvelle carte d’autoroute ayant quasiment épuisé mes 40€ de crédit en un mois. Sauf que l’on est samedi ! Crétin ! Almeida a subit la même histoire de Elvas. Et les remparts sont aussi spectaculaires ! Les portes sont des bâtiments de 20 mètres d’épaisseur !

Voilà le bâtiment qui sert de porte.

Vauban a fait ici des adeptes. Ces forteresses sont près de la frontière avec l’Espagne et servaient de « remparts » lors de la guerre d’indépendance appelée guerre de restauration qui eut lieu du 1er décembre 1640 au 12 février 1668. Et pas moyen de trouver le musée militaire ! Google envoie à un mauvais endroit ! Finalement j’y parviens juste à l’heure d’ouverture : 10h15. Je ne goûte guère toutes ces armes, mais le musée est installé dans des bâtiments qui servaient sans doute d’entrepôts … c’est immense ! Route ensuite pour Castelo Rodrigo … et google (Waze en l’occurrence !) me lâche dans la pampa, encore une fois ! Heureusement, c’est encore un château en haut d’un piton rocheux et on le voit à 10 kilomètres ! C’est quand même un site de second intérêt et c’est là que je me demande si ça ne commence pas à faire beaucoup ! Je commence un peu à avoir l’impression de voir, de photographier toujours la même chose … et vous présenter des albums photos répétitifs … Et pourtant, si le château n’est pas « top », le village en granite rose est mignon comme tout !

Rue de la citerne à Castelo Rodrigo

Et je reprends la voiture pour Marialva. Waze indique 45 kilomètres et … 55 minutes ! Tu m’étonnes ! Quelle route ! Ça tortille fort, ça monte et ça descend mais quelle splendeur ! Un décor minéral granitique où quasiment rien ne pousse. C’est rude et âpre et on ne peut qu’admirer ceux qui s’échinent à faire pousser quelques vignes ou quelques oliviers sur un terroir aussi austère !

Sur la route entre Castelo Rodrigo et Trancoso

Sinon, Waze, en grande forme, ne trouve pas Marialva ! Enfin à 4 kilomètres près ! Lonely Planet s’enflamme littéralement sur Marialva … pas moi ! Visite décevante. Et c’est reparti pour Trancoso. (Waze a trouvé !) . Je commence par ingurgiter un sandwich/bière avant la visite de cette ville de province. Des remparts bien conservés, des portes médiévales monumentales … et des tombes wisigothiques ! Vraiment un endroit agréable. Mais j’en fais trop. Quatrième site de la journée, je commence à tout confondre. Demain je lève le pied !

D’ailleurs, je profite ce soir d’une promo dans un hôtel qui n’est pas du tout dans mes « standards », ça va me détendre ! C’est un ancien couvent et d’ailleurs ce soir, je dine à la chapelle !

Hotel Convento Nossa Senhora do Carmo à Freixinho … restau dans la chapelle !

 

Mais le Wi-Fi est pourri, pour les photos ce n’est pas gagné !

Et au bout de 4 heures, ça y est ! Les photos sont chargées !

Les photos du jour

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.