Peniche en pleine mer

J’avais coché une grande boucle de 13 km à faire à pied autour de Nazaré dont le site est magnifique. Mais la réceptionniste  ne veut pas me laisser profiter de ma chambre à mon retour pour prendre ma douche. Je range donc mes affaires dans la voiture et me rend au point du vue prévu, mais en voiture. Non seulement ce n’est pas terrible, mais l’environnement péri-urbain n’engage guère à la ballade ! Nazaré est d’abord un village perché en haut d’une falaise. Le Nazaré que « l’on connait » est en fait la plage de Nazaré. Un funiculaire relie les deux.

Plage de Nazaré le soir. Remarquez le funiculaire, à droite, qui relie Nazaré le haut à la plage de Nazaré.

Il a été initialement installé par l’ingénieur, élève de Gustave Eiffel, qui a aussi installé le renommé ascenseur Santa Luiza de Lisbonne. Et de la haut, la vue est impressionnante ! Puis je vais vérifier en voiture qu’il ne fallait pas faire la ballade à pied et part pour Peniche quelques kilomètres plus au sud. Je fais un détour recommandé par Salir Do Porto et je me demande encore pourquoi … Peniche est une presqu’île qui s’avance dans l’océan. une grande presqu’île dont la petite ville n’occupe qu’une partie. Je pensais finir la journée ici, mais ça manque furieusement de charme. J’hésite beaucoup et vais m’enquerir d’une chambre auprès d’une matrone qui me donne définitivement l’envie de fuir. Il y a bien l’île à 10 kilomètres au large à aller visiter, mais il y a tellement de vent ! Oui, parce que le vent du nord souffle fort ! Cela comporte bien des inconvénients, mais la côte nord de la presqu’île est battue par de grosses vagues sous une lumière d’une extraordinaire limpidité ! Donc, en fin de matinée, je vais faire une partie de cette côte battue par le vent et je reviens manger un plat de moules au bourg. Je repars faire quelques pas sur des rochers spectaculaires où les vagues viennent se briser.

Tout au nord de la presqu’île de Peniche

Le Lonely Planet signale également un petit village, 5 kilomètres au nord de Peniche ; Baléal ! Particularité, ce village est installé sur une mini presqu’île accessible par un isthme. Et ça m’a sauvé la journée ! Un petit paradis … de petites ruelles blanches, des volets colorés, un vent qui pousse les kite-surfs, un petit port de barques, une chapelle immaculée … QUE DU BONHEUR !!! Et une lumière !! A prendre les panneaux routiers en photo …

Le village de Baleal

Une petite heure de route pour me rapprocher de Lisbonne et mes 4 heures de numériques !

Les photos du jour

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.