Du Parc des Serras de Aire et Candeeiros à l’océan

Un peu de mal a me bouger ce matin ! Je quitte mon hôte pour finir la visite du Parc naturel des Serras de Aire et Candeeiros. Tout au sud, le site « gotoportugal » signale les salins de Rio Maior. J’y suis donc un peu avant 10 heures et malgré le ciel sombre, c’est un site étonnant et esthétique. Dans ce paysage karstique, coulent des rivières … souterraines. Et ici, elle coule sur du sel gemme. Sans certitude, l’exploitation de cette denrée rare (à l’époque) remonterait à la pré-histoire. En tout cas l’exploitation est avérée au moyen-âge.

L’eau est pompée et décantée

Cela consiste à pomper l’eau salée souterraine pour la faire évaporer en surface. Les paludiers amassent le sel sur des plateformes en bois le faire égoutter et sécher. C’est tout simple ! Et c’est joli ! Je quitte cet endroit pour aller faire une marche prévue au nord du parc. La météo n’est pas de la partie mais avant l’ambiance de station balnéaire prévue ce soir à Nazaré, cela va me détendre. Et ce fût le cas !

La voiture est en bas à droite, je monte sur le plateau à gauche pour redescendre plus loin.

Au pied d’un coteau abrupt, je monte les 150 mètres de dénivelé d’un coté, puis une heure sur le plateau avant de redescendre un peu plus loin. Simple, efficace, tranquille et très agréable.

Avant de rejoindre la côte, visite d’une portion de voie romaine. Notez l’anachronisme troublant avec l’éolienne en arrière plan !

Puisque Porto de Mos n’a rien de touristique, je fais juste un détour pour voir les vestiges d’une voie romaine avant de rejoindre mon hôtel à Nazaré à 15h30 ! C’est tôt, mais comme je suis fatigué, ça m’arrange !

J’ai faim aussi !!  Grrr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.